Vivre une Relation Détendue

hands 2847508_960_720

J’imagine que celui ou celle qui n’a jamais souhaité aller vivre, pour un jour ou … pour toujours, sur une île déserte voire au fond d’une grotte, ne s’est jamais confronté à la potentielle âpreté des relations humaines !

Que ce soit avec notre partenaire, nos enfants, nos collègues, nos amis, nos parents, nos clients, nos supérieurs hiérarchiques… les « autres » sont partout, tout le temps !

Et même lorsque je ferme les yeux pour me répéter en boucle que nous sommes tous « un » et « amour » et même que « tout va bien, oui, tout va bien… », lorsque je sors de ma méditation ils sont encore là avec leurs petites manies, mesquineries, lubies, phobies…! Et ça, il faut l’avouer ça agace !

S’ils avaient au moins la décence de suivre les enseignements de je ne sais quel maître spirituel, je suis sûr qu’ils iraient mieux et… moi aussi !

Que faire ?

Déjà prendre le temps de se souvenir que les autres sont aussi une source intarissable d’épanouissement, de joie, de plaisir, d’amour, de rire, de connivence et de rencontre.

Car bien souvent la relation que nous entretenons avec les autres est un peu comme celle que nous avons avec notre corps, on se souvient de son existence lorsqu’il est douloureux et qu’il nous fait souffrir. Ce qui est une preuve évidente que la vie coule naturellement en nous lorsque nous sommes dans le plaisir et la douceur d’être ensemble…

Alors, que dois-je faire de toutes les situations difficiles qu’ils me font vivre, me direz-vous ?

Et bien, peut-être les utiliser comme révélateur, qu’en pensez-vous ?

Comment savoir qu’elles sont nos valeurs si elles ne sont pas testées puis galvanisées à l’épreuve du feu de la relation, qui à juste titre, nous « éprouve » ?

Comment connaître nos ressources, nos forces, mais aussi nos failles, nos faiblesses… ?

Comment affiner notre démarche vers nos aspirations, nos besoins, nos envies, notre essence ?

Comment remettre en question nos prérequis, nos croyances, nos habitudes, nos conditionnements ?

Comment toucher à notre besoin essentiel de douceur, d’attention, de reconnaissance et d’amour ?

Comment approcher le monde de nos émotions déniées, refoulées, inavouées… ?

Quelle merveilleuse source de connaissance de Soi que nous offre l’autre ! N’est-il pas ?

Plus nous sommes en bonne relation avec nous même, mieux nous pouvons l’être avec les autres et vice-versa !

Ainsi, remettre de la fluidité dans votre monde émotionnel par de la détente dynamique issue des exercices de sophrologie par exemple, par de la marche consciente, ou par tout ce que vous savez vous être bénéfique, est déjà un très bon début.

Votre corps va stocker et contenir au mieux ce que votre conscience n’éclaire pas encore, alors apprenons à prendre soin de lui et à le décharger de sa mission de survie…

Et puis, si le cœur vous en dit, utilisez les ressources de la psychothérapie et osez la rencontre thérapeutique. Le questionnement, l’écoute et la guidance bienveillante vous permettront de peaufiner la mise à jour de vos schémas de fonctionnement, de vos souffrances, de vos demandes camouflées, de vos scénarios répétitifs…

Tout cela dans un objectif à la fois simple et ardu : vous apaiser et vous libérer des entraves à la pleine expression de votre cœur dans la relation aux autres et à vous-même…

Fabrice GOUIRAN

Votre Psy en Haute Provence