50 nuances de Psy

Si vous ne savez plus à quel Psy vous vouer, c’est par ici…

A l’instar de David Vincent (pour les moins de 40 ans, va falloir chercher un peu…), vous les avez vu ! Forcément !

Voici quelques années qu’ils sont partout ! Presque tout le temps !

Vous n’avez eu d’autres possibilités que de les voir, de les lire ou de les entendre !

Que ce soit à la télévision (pour les rares qui la regarde encore), à la radio, dans les journaux… Ils sont partout, et leur avis est sollicité sur tout et même parfois sur… n’importe quoi !

L’inconscient populaire leur prête même certains pouvoirs plus ou moins obscures…

Mais qui sont-ils, alors ? Vite, le suspense est quasi insoutenable !

Les hommes politiques ? Non ! Les joueurs de foot ? Non ! Les Youtubeurs ? Non !

Bon, un indice : relisez le titre de l’article…

Les Psy ! Oui, bien évidemment !

Puisqu’il est de nos jours un besoin partagé par beaucoup de savoir vers quel Psy se tourner ; je vous propose de clarifier quels sont les membres qui composent la grande famille des Psy !

***

Issus de formation et de parcours différents, chacun a un domaine d’intervention et de compétence bien à lui.

Alors, qui sont ces êtres humains dévouant une partie de leur vie à prendre soin de notre psychisme ?

Dans le monde médical, le psy sera appelé médecin psychiatre.

Il aura suivi une formation universitaire en médecine et vous recevra en consultation au sein d’un institut et/ou d’un cabinet libéral.

Il est le seul habilité à prescrire des médicaments en rapport au diagnostique qu’il aura posé sur vos motifs de consultation et ses observations.

Depuis la loi dite « Accoyer », le médecin psychiatre est de droit dépositaire du titre de psychothérapeute.

Le titre de psychothérapeute est règlementé par la loi, L’Agence Régionale de Santé dispense les autorisations selon un ensemble de critères définis légalement.

Ventilés dans de nombreuses corporation, viennent les psychologues.

Ils auront suivi une formation universitaire de 5 ans, qu’ils auront spécialisée en fin de parcours dans leur domaine de prédilection, que ce soit la clinique, le développement, l’ergonomie, le social, le travail…

Le psychologue est le seul habilité à faire passer des tests d’évaluation psychologique, servant d’appui à une prise en considération liée au motif de consultation.

Le psychanalyste aura suivi une psychanalyse que ses pairs auront jugée aboutit.

Son intervention se base sur les théories psychanalytiques Freudiennes, Lacaniennes, et Jungiennes.

Il se met à l’écoute de l’expression de l’inconscient de son patient.

Les psychopraticiens portent cette dénomination depuis que le titre de psychothérapeute leur a été interdit ! La pratique de la psychothérapie restant libre !

Les organisations syndicales ont opté pour l’appellation « Psychopraticien Relationnel ».

Ces derniers, ont suivi une formation méthodologique particulièrement structurée sur plusieurs années, en lien avec une psychothérapie personnelle approfondie, une supervision de pratique, et un engagement de formation continue !

Le psychopraticien est reconnu par ses pairs.

Son champ d’intervention balaye un large spectre pouvant se circonscrire à : « situations de crise » !

Signe particulier, il est bavard !

Tout ces professionnels sont complémentaires dans leurs approches, leurs champs d’interventions et compétences.

Lors d’une première consultation/rencontre, n’hésitez pas à demander au professionnel quelles sont ses « références » : sa formation initiale, les méthodes pratiquées, sa vision du métier, s’il est régulièrement supervisé, ce qu’il a récolté et intégré de sa propre thérapie…

Et surtout, restez centrés sur vos ressentis, car au delà des diplômes, formations, syndicats, et accréditations, il y a un être humain avec ses valeurs, son ouverture, son éthique, tout ceci va jouer dans la relation thérapeutique et dans le bon déroulement de la prise en considération thérapeutique…

Vous voilà quelque peu éclairé sur la grande famille des Psy, si vous avez besoins de plus de renseignements, n’hésitez pas, les commentaires si dessous sont faits pour cela…

N.B. : Avant de nous quitter, une petite précision : un ami, c’est un ami, et même s’il possède une oreille attentive et une compréhension fine et sans faille de l’être humain, il reste un ami… Ceci fait tout autant loi pour les maris, femmes, amant(e)s, coiffeurs, voisins…

A très vite

Fabrice GOUIRAN

Votre Psy en Haute Provence