Et si je vous faisais Marcher?

D’accord ! Mais alors en Conscience s’il vous plaît !

 

Au palmarès des Grand(e)s Oublié(e)s de la conscience et de la Présence à Soi, la marche peut se targuer d’une place tout à fait honorable !

Soyons clair, combien d’entre nous se souviennent encore de tous les efforts qu’il leur a fallu fournir pour acquérir ce noble moyen de locomotion ?

Hormis celles et ceux, qui, brutalement frappés par le sort, doivent faire preuve de courage et détermination pour recouvrir l’usage et la maîtrise de cette mécanique corporelle, très peu d’entre nous sommes conscients de l’omniprésence de la marche dans leur quotidien et de tout ce qu’elle implique !

Heureusement notre fameux Inconscient collectif veille !

Ce noble gardien de l’Essentiel semble nous délivrer au travers de moult expressions alambiquées, un secret bien enfoui dans nos esprits.

Ainsi, balayant un large spectre d’action et d’émotion, les expressions mettant en scène la marche, sont nombreuses.

Du rageur « va te promener ! », en passant par le questionnement quelque peu craintif du « tu me fais marcher ? », au vaniteux « je les ai tous baladés », à l’honnêteté engagée d’un « j’ai pas marché, j’ai couru ! », au rigide « ici, c’est marche ou crève ! » ou « ici, ça marche droit ! », jusqu’au décalé « ça marche !!! » voulant dire que ça fonctionne ; la notion de marche se retrouve dans nombres de nos allégories quotidiennes sans même que l’on ne se questionne sur sa raison d’être…

Alors, si vous le voulez bien, prenez ma main et cheminons ensemble et en conscience sur les sentiers plus ou moins battus des bienfaits méconnus de la marche !

Tout d’abord, un constat et un état de fait : c’est scientifiquement prouvé, la marche est bonne pour la santé !

Ouf, nous voici rassurés !

Sur un plan physiologique, nous savons que la pratique régulière de la marche réduit la pression artérielle, favorise une meilleure oxygénation du sang, améliore la circulation sanguine, permet un meilleur fonctionnement pulmonaire et ainsi une meilleure élimination des impuretés métaboliques, la marche permet de renforcer le système osseux et musculaire du corps, ainsi que le système cardiaque et cérébral. La marche participe évidemment à la tonification musculaire et à l’affinement corporel !

Sur un plan psychique, nous savons que la marche participe à la libération d’endorphines via l’hypophyse, ces dernières étant en lien avec le sentiment de joie, de détente et de bien être. L’humeur étant meilleure, elle participe ainsi à une augmentation de l’estime de soi, une meilleure qualité de sommeil et de Présence à soi et au monde. L’endormissement et la qualité de sommeil s’en trouvent améliorés !

Bref, la marche détient donc à son actif de nombreux atouts ! Mais poussons plus en avant notre investigation !

Alors, aurait-elle vraiment d’autres talents cachés ?

Et bien, oui !

Et je ne vous ferai pas marcher plus longtemps avant de vous les révéler ! 

La marche, pratiquée en Conscience, nous offre plusieurs opportunités tout aussi subtiles qu’efficaces :

1°- Tout d’abord, la marche nous permet de déposer à chaque instant notre emprunte dans le monde.

Ceci au sens propre, comme au sens figuré !

Mais qu’est-ce que ça veut dire que ça ?

Et bien que chacun de nos pas donne le tempo de/à notre vibration intérieure !

Nous pouvons ainsi nous mettre à l’écoute de la musique de nos pas et nous laisser porter par son rythme, ses respirations, ses pauses, ses crescendos…, cette musique est-elle légère, enjouée, funèbre, nuptiale… Que dit-elle de nous sur l’instant présent, sur notre manière de vivre ce qui est là ?

Bonne nouvelle : en y étant attentif, nous pouvons agir sur cette musique et en modifier la partition…

Ainsi, marcher en conscience nous offre à la fois la possibilité de sentir dans quel état intérieur nous sommes et de pouvoir en faire quelque chose.

Vous pouvez par exemple, remettre à la terre ce qui vous encombre l’esprit et le cœur. Vous pouvez respirer pleinement dans l’émotion présente afin de la faire circuler. Vous pouvez penser à décontracter certaines parties de votre corps, comme les épaules, le cou…
Les exercices de Relaxation Dynamique propre à la Sophrologie sont parfaits pour ça !
Bref, faire en sorte de déposer sous chacun de nos pas des traces de respect et d’amour envers nous, la Vie et les autres…

2°- Ensuite, être attentif à notre posture se voit être primordial.

Cette dernière donne aussi à voir au monde et à nous-même l’état de notre vibration intérieure, de notre météo intérieure, de notre élan, halant, stabilité, enthousiasme… Difficile, ici, de se mentir !

Il est rare de voir une personne rongée par les doutes et les questionnements marcher la tête haute et les épaules dégagées vers l’arrière…

Tout autant qu’il est rare de voir une personne joyeuse et pleine d’entrain marcher en trainant des pieds sous un dos rond…

Ainsi, notre posture physique, pendant que nous marchons, dénote de notre posture psychique ; la bonne nouvelle c’est qu’en rectifiant notre posture nous pouvons ouvrir un nouvel espace psychique en nous…

En bref, rectifier, réajuster notre posture, nous permet ne pas rester physiquement coincé dans ce qui nous coince psychiquement !

Réaligner notre organisation physique œuvre au réalignement de notre organisation psychique !

Un exercice très simple consiste à prendre soin de marcher en tenant à la parallèle l’intérieur de nos pieds, puis à dérouler son pas en posant le talon puis l’extérieur du pied jusqu’aux orteils.
Cette simple présence à soi permet de redresser votre dos, ouvrir votre cage thoracique et réajuster votre port de tête.
Testez, vous verrez et surtout vous sentirez la différence…

3°- Enfin, la marche offre un accès privilégié a un état modifié de perception, de conscience.

Préoccupés, que nous sommes, par nos activités quotidiennes, lorsque nous marchons nous passons à côté de l’opportunité de percevoir notre environnement avec un regard attentif, neuf et, pourquoi pas, le summum : émerveillés…

Nous utilisons malheureusement les moments de déplacement pour soit aller vite, soit aller loin, soit réfléchir en boucle stérilement (oui, c’est un pléonasme, vous l’aurez reconnu !), soit tirer des plans sur la comète, soit juger, anticiper… Bref, tout faire sauf Être pleinement à sa marche !

Marcher en Conscience, au rythme de sa respiration offre la possibilité d’Être Présent à ce qui est là. Que ce soit un silence, un calme profond, ou l’agitation du mental.

Marcher en conscience offre une mise à disposition, et permet de recevoir des tas d’informations sur notre environnement, ce qui nous préoccupe, ce qui nous est bénéfique sur le moment…

Je ne vous promets pas de recette miracle, ce n’est pas le genre de la maison, quoique pour le coup, dans le cas du bon usage de la marche….

Ainsi, en prêtant attention à la musicalité de nos pas, à l’alignement de notre posture, et que nous l’usons de sa juste nature, la marche nous offre l’accès à notre verticalisation nous permettant d’entrer en état quasi méditatif de pleine présence à soi et au monde…

Ah, vous ne marcherez plus de la même manière maintenant !

Et surtout, grâce à la pratique, de moins en moins de personne pourront vous faire marcher à l’insu de votre plein grès !

En tous cas je vous le souhaite…

Vous désirez en savoir plus ? Inscrivez-vous à mon actualité !

Vous souhaitez cheminer en conscience sur les sentiers 04 et plus précisément ceux du plateau d’Albion ? Alors contactez-moi !

Vous avez des questions ? Les commentaires sont juste en dessous !

A très vite…

Fabrice GOUIRAN

Votre Psy en Haute Provence